De l’océan à la poêle

Annette partage avec nous ses astuces pour la cuisson du poisson. Merci à elle et bonne lecture à vous !

Le poisson est fragile, et sa cuisson doit être surveillée : comme le soufflé, il n’attend pas, c’est nous qui l’attendons !

A la poêle

> Pour les filets, les darnes, les petits poissons

Est-il cuit? Oui, quand il n’y a aucune résistance pour détacher la peau

Autre astuce : planter une aiguille dans la partie la plus charnue et la poser sur le bord des lèvres afin de ressentir la chaleur.
On peut aussi, en fin de cuisson, retirer la poêle du feu et la couvrir pendant quelques minutes.

A la vapeur

On place la passoire au-dessus d’une marmite d’eau bouillante (où on peut rajouter des herbes aromatiques). On peut poser le poisson sur un lit d’herbes (thym, estragon, romarin… suivant les goûts !)

Au court bouillon

L’idéal est de préparer le court bouillon à l’avance et de la laisser refroidir. On y met le poisson à froid, on éteint au premier petit bouillon, on retire la casserole du feu, 15mn après, c’est prêt !

Au four

> Pour des pièces plus importantes

Plat huilé, herbes aromatiques, oignon et un liquide de cuisson pour arroser régulièrement le poisson.

En papillote

Dans du papier cuisson avec citron, tomates (quand c’est la saison!), aromates et beurre.

Et aux beaux jours, plancha et barbecue !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s